Espace PatientExamens en pneumologieScintigraphie

La scintigraphie est une technique d’imagerie qui permet d’étudier le fonctionnement de certains organes et pas seulement leur morphologie. Alors qu’en radiographie,  le patient est «traversé » par le faisceau de rayons qui vient de l’appareil, en scintigraphie, c’est le patient qui émet lui-même le faisceau à l’aide d’un produit radioactif injecté.
L’examen se déroule en deux phases: une phase d'injection ou d’inhalation du produit, et une phase de réalisation des clichés scintigraphiques. Le délai entre les deux phases varie selon le type d'examen.
Le manipulateur injecte dans une veine superficielle (le plus souvent au niveau de l'avant-bras) ou fait respirer un produit radioactif qui se fixe au niveau de l'organe à explorer. L'appareil qui permet de réaliser les clichés est appelé une gamma-caméra.
Cet examen n'est pas dangereux.
Le rayonnement reçu est comparable à celui d'une radiographie standard. Les substances injectées ne sont pas toxiques, ne provoquent pas d'allergie, et sont indolores.

Il existe différents types de scintigraphie :

  • Scintigraphie pulmonaire (Ventilation / Perfusion)

La scintigraphie pulmonaire est un examen d’imagerie médicale qui permet d’étudier le fonctionnement des poumons en réalisant des images de la répartition du sang et de l’air à l’intérieur de vos poumons. (Perfusion et ventilation)
Pour réaliser ces images de perfusion,  il est nécessaire d’effectuer une injection de petites particules radioactives qui se fixent pour un temps dans les petits vaisseaux pulmonaires. Pour les images de ventilation, il est nécessaire de respirer dans un masque un gaz qui va se distribue dans les poumons.

  • Scintigraphie cardiaque (Mesure de FEV)

La scintigraphie cardiaque est un examen d’imagerie médicale qui permet d’évaluer la puissance de la pompe cardiaque en visualisant les cavités cardiaques et leur contraction (éjection).

  • Autres scintigraphies : cérébrale, osseuse, endocrinienne…

Espace Patient